F.A.Q COMMENT CHANGER D'ADRESSE E-MAIL SANS SOUCIS ?

    Version 1.47c

    (c) Sébastien WILLEMIJNS



L'hébergement du site principal vous est offert par






Merci aussi beaucoup aux partenaires de VivilProject






Vous lisez gratuitement la version du 06/03/2017. Contactez moi pour recevoir la dernière version.








I) Les généralites
II) Au coeur du problème
III) Le plus long reste à faire
IV) Encore quelques conseils
Annexe 1: Critères de sélection d'un Webmail et d'un fournisseur d'e-mail
Annexe 1 Bis: Divers points à vérifier
Annexe 2: Trucs et astuces
Annexe 3: Le MAILER-DAEMON
Appendices







  Lorsque vous changez d'adresse e-mail, il est bien souvent très difficile de se remémorer (sans en oublier) toutes les personnes et tous les sites WEB qui ont eu connaissance de votre ancienne adresse e-mail pour leur notifier votre nouvelle adresse.

  Voici pour cela une méthode que j'ai déjà appliqué avec succès et qui vous permettra de ne pas oublier une étape importante:




I) LES GENERALITES (numérotés de 1 à 3):

1) Premier travail:
- Indiquez votre nouvelle adresse e-mail à votre famille, à vos amis, à vos relations de travail et de loisirs (sans oublier ceux qui ne vous ont jamais écris ou ceux qui vous écrivent irrégulièrement),

- Changez dans votre éventuel logiciel de messagerie votre adresse e-mail par défaut et votre adresse de retour (aussi appellée adresse "Reply-To"),

- Modifiez si nécessaire vos cartes de visites, votre CV, vos en-têtes de lettres, l'e-mail du contact administratif si vous êtes propriétaire d'un nom de domaine...etc...etc...

- Informez toutes les personnes présentes dans la liste de contacts de votre logiciel de messagerie ou Webmail.


2) Les sites WEB:
- Pensez aux sites WEB que vous visitez régulierement et à l'adresse e-mail par défaut que certains services vous ont demandé pour recevoir un quelquonque méssage de confirmation... je pense surtout aux Webmails ou équivalents du type forums WEB, aux sites de commerce électronique, à votre banque en ligne, à votre hébergeur de page WEB, à vos listes de diffusion et à vos newsletters...etc...etc...

- (Si votre adresse e-mail date du millénaire passée ;) Pensez aussi aux moteurs de recherche d'e-mails du style WHOWHERE, FOUR11...

- Idem si vous avez indiqué votre e-mail sur les pages blanches Internet.


3) Scanner les diques durs:
   Recherchons sur votre ou vos disques durs toute trace de votre ancienne adresse e-mail:

   Sous Windows, faites DEMARRER puis RECHERCHER puis "FICHIER OU DOSSIERS", mettez votre ancienne adresse e-mail dans "CONTENANT LE TEXTE" puis mettre C:\ dans "RECHERCHER DANS" puis cochez "INCLURE LES SOUS-DOSSIERS" et valider.
Nota: la base des registres est enregistré dans SYSTEM.DAT et USER.DAT sous Windows 95/98, pour XP/Vista/Windows 7 32 bits les fichiers sont dans le répertoire "WINDOWS/System32/Config", pour XP/Vista/Windows 7 64 bits je ne sais pas.

   Vous venez, avec cette méthode, de lister tous les fichiers qui contiennent votre ancienne adresse e-mail. Il vous suffit donc de changer celle-ci dans les fichiers ou les applications correspondantes.





II) AU COEUR DU PROBLEME:


   Alors que le travail le plus simple est terminé, il nous faut maintenant affiner notre recherche en utilisant au choix la méthode informatique ou la méthode manuelle pour y récuperer toute trace de votre adresse e-mail et des personnes qui vous ont écris:

Nota: Passer directement au point 20a si vous n'utilisez pas de logiciel de messagerie type Thunderbird ou Eudora.



*** LA METHODE INFORMATIQUE (points 10 a 12):

Avantages:
- Détection en une seule fois des changements d'e-mail à opérer,
- Permet de ne vraiment oublier personne à la condition que la personne qui a eu connaissance de votre ancienne adresse e-mail vous aie au moins écris une fois ou inversement.

Inconvénients:
- Nécessite pour le moment des connaissances en programmation batch DOS,
- C'est réelement très éprouvant de lire des centaines voire des milliers d'adresses e-mails... sic !


10) Scanner la base de méssages:
* Recherchons maintenant oû sont situés les messages reçus et envoyés:

  Pour cela un truc infaillible: écrivez-vous un message à vous-même en indiquant comme sujet une "phrase-clé" unique de votre invention du style "ERTGFRGRT3345453TUY" qui vous permettra de retrouver sur votre ordinateur les deux bases méssages qui nous intéressent (le méssage que vous allez envoyer se trouvera dans la base des méssages envoyés et celui que vous allez recevoir sera dans la base des méssages recus ;)

Exemple:
De: moi@mon-fai.com
A: moi@mon-fai.com
Sujet: ERTGFRGRT3345453TUY
blablablablablabla.....

Le méssage envoyé et le méssage reçu possédant le même sujet (notre phrase-clé)

  Maintenant, pour détecter les bases de méssages et leur emplacement, il vous suffira d'appliquer la même méthode qui a été détaillé au point numero 3 en recherchant cette fois-ci non plus votre ancienne adresse e-mail mais la phrase-clé (ERTGFRGRT3345453TUY pour notre exemple) dans "CONTENANT LE TEXTE".

  Attendez la réponse de Windows qui vous affichera les deux noms et les répertoires oû se situent respectivement les méssages reçus et les méssages envoyés.


11) Récuperation semi-automatique des adresses e-mails:

  Récuperons maintenant toutes les adresses e-mails contenus dans ces bases méssages.

  Pour cela, choisissez entre la méthode "12a" ou la méthode "12b":

ASTUCE: L'appendice A vous propose deux méthodes pour ne pas utiliser dans ce test les méssages trop anciens contenus dans vos bases messages.


12a) Récuperer les lignes "From:" et "To:"

En programmation batch DOS simplifiée, cela donne ceci:
find "From:" \eudora\in.mbx > tmp
find "To:" \eudora\in.mbx >> tmp
find "From:" \eudora\out.mbx >> tmp
find "To:" \eudora\out.mbx >> tmp
find /V "-From:" tmp > tmp2
sort tmp2 > tmp
uniq tmp > liste.txt

  L'avant dernière ligne du batch appelle le programme SORT qui classe dans l'ordre alphabétique toutes les lignes pour le programme UNIQ (voir ci-dessus). Sous Windows (32 bits), utilisez plutot le freeware RPSORT qui classe des fichiers de taille illimités, ce que ne fait pas le SORT inclus dans les versions 32 bits de Windows. pour le 64 bits, je ne sais pas.

  La dernière ligne de ce batch appelle le petit logiciel "UNIQ" qui permet de virer les doublons (et Dieu sait si vous en aurez !). C'est un classique sur Unix: recherchez "UNIQ WIN32" dans GOOGLE pour une version Windows.


Avantage: c'est la methode la plus simple.

Inconvenient: elle ne permet pas de détecter les adresses e-mails reroutées que vous n'avez jamais utilisés... cela pourrait vous poser quelques problèmes dans le futur car vous n'allez pas forcément vous rappeler qu'il faut indiquer votre nouvelle adresse e-mail sur les sites qui gèrent vos adresses e-mails reroutées...


OU


12b) Récuperer toutes les lignes qui contiennent des adresses e-mails.

En programmation batch DOS simplifiée, cela donne ceci:
find "@" \eudora\in.mbx > tmp
find "@" \eudora\out.mbx >> tmp
find "." tmp > tmp2
find /V "Received:" tmp2 > tmp
find /V "-To:" tmp > tmp2
sort tmp2 > tmp
uniq tmp > liste.txt

(les explications sur SORT et UNIQ sont dans le paragraphe précedent)

Avantage: c'est la méthode la plus sûre car vous allez vraiment vérifier toutes les adresses e-mails qui trainent dans vos bases méssages !!!

Inconvénient: il y a vraiment trop de lignes (inutiles) à visualiser, contactez-moi pour obtenir une version plus puissante de ce batch.






RAPPEL: Vous lisez gratuitement la version du 06/03/2017. Contactez moi pour recevoir la dernière version.


*** LA METHODE MANUELLE (points 20a a 20d):

  Les avantages et les inconvénients sont tout simplement l'inverse de ce qui a été dit dans la méthode informatique:

Avantage: la détection va se faire sur les listes de diffusions / newsletters et sur les correspondants qui vous écrivent régulièrement d'oû un gain de temps.

Inconvénient: tous les correspondants qui ne vous ont pas écris depuis l'application de cette méthode manuelle ne pourront pas être détectés donc ils ne pourront pas être prévenus de votre changement d'adresse e-mail !


20a) Placer des filtres dans votre logiciel de messagerie ou/et dans votre Webmail:
  Il vous est possible, si votre logiciel de messagerie ou/et votre Webmail vous le permet, d'appliquer un filtre (une règle de méssages sous Outlook Express) qui distinguera les méssages postés vers votre ancienne adresse e-mail du style:
Si un méssage a été posté pour "ancienne@e-mail.com" alors le copier dans un répertoire spécifique ou le mettre en surbrillance... cela fonctionne sans aucun problème depuis Outlook Express (n'oubliez pas d'appliquer la règle ;)

===> Il est fortement conseillé d'utiliser cette méthode si vous le pouvez car elle est vraiment très simple et très éfficace !!!

  A noter que les utilisateurs qui n'utilisent pas de logiciels de messageries ou de Webmails qui gèrent les comptes multiples (comme Outlook Express ou Eudora Pro) peuvent utiliser un logiciel du type FETCHMAIL sous Unix ou
GETMAIL ou PULLMAIL sous Windows pour récuperer les e-mails contenus sur leur ancien compte e-mail.


OU


20b) Se faire aider des notificateurs:
  Certains fournisseurs d'e-mail peuvent vous informer de l'arrivée de nouveaux méssages par SMS ou sur une autre adresse e-mail de votre choix, placez cette option (si elle existe) chez votre ancien fournisseur d'e-mail pour recevoir une notification à chaque nouveau méssage arrivé sur votre ancienne e-mail...


OU


20c) Utiliser une liste de diffusion privée:
  Autre possibilité si votre ancienne e-mail était reroutable ou si vous pouvez transférer / renvoyer vos méssages sur une autre adresse e-mail, utilisez un service de liste de diffusion privée (en fait une liste de diffusion classique avec vous comme seul et unique membre).

  L'idee est de transferer tous vos messages de votre ancienne e-mail sur cette liste de diffusion privée qui vous fera parvenir une copie sur votre nouvel e-mail en ajoutant dans le sujet de l'e-mail un signe distinctif (généralement le nom de la liste de diffusion) donc, lorsque vous recevrez un méssage de votre liste de diffusion privée, vous en déduierez immédiatement que ce méssage a forcément été envoyé sur votre ancienne adresse e-mail :-)


OU


20d) Utiliser un "aspirateur" d'e-mail:
  Si votre ancien fournisseur d'e-mail ne vous propose pas le transfert/renvoi des méssages sur une autre adresse de votre choix et que vous n'utilisez pas un logiciel de méssagerie ou un Webmail gérant les comptes multiples comme Outlook Express ou autres Eudora, sachez que certains fournisseurs d'e-mails ou FAI peuvent vous proposer d'aller récuperer régulierement (grâce au protocole POP3) les méssages qui sont encore présent sur votre ancienne adresse e-mail.

NOTA: La même méthode peut être appliqué avec un des logiciels cités en "20a".





III) LE PLUS LONG RESTE A FAIRE... (point 30):

30) Il ne vous reste plus qu'à:
- détecter les adresses de vos amis et leur envoyer un e-mail leur informant de votre changement d'e-mail,
- changer votre e-mail sur les sites gérant les listes de diffusions et les newsletters auquel vous vous êtes abonnés.



IV) ENCORE QUELQUES CONSEILS (point 40 a 41):

40) Mettez par sécurite un répondeur sur votre ancienne adresse e-mail en Français voire en Anglais (Certains FAI et fournisseurs d'e-mails le proposent dans leur Webmail) du style "Hello, je vous envoie ce message automatique pour vous informer que ma nouvelle adresse e-mail est maintenant moi@mon-fai.com".

  Votre logiciel de messagerie, s'il est équipé de filtres / règles de méssages, peut tout aussi faire l'affaire avec un filtre du genre "Si le destinataire du méssage etait ancienne@e-mail.com alors répondre en utilisant le texte présent dans le fichier c:\info_nouvelle_e-mail.txt".

41) Essayez de conserver votre ancienne e-mail le plus longtemps possible (lorsque vous résiliez chez un fournisseur d'acces a Internet, les adresses e-mails restent généralement encore actives 6 mois (en France c'est inscrit une nouvelle loi appliquée depuis 2008 ou 2009) ou bien demandez au service commercial de votre ancien provider à vous passer en accès sans engagement.












  Vous voici arrivé à la fin des étapes de ce document.

  Au vu du trafic de cette page WEB, je suis vraiment étonné qu'il est très lu et apprécié ;). N'hésitez surtout pas à me laisser des commentaires constructifs sur des points que je peux dévelloper.






RAPPEL: Vous lisez gratuitement la version du 06/03/2017. Contactez moi pour recevoir la dernière version.


******************************************************************************


ANNEXE 1:
=========
CRITERES DE SELECTION D'UNE WEBMAIL OU D'UN FOURNISSEUR D'E-MAIL


---> Critères communs pour la comparaison (à date de mise à jour du document soit Septembre 2011):

1) Quelle est la capacité maximale de la boîte e-mail ?

  Une taille de 1 giga est vraiment un minimum pour une utilisation normale.

2) Quel est le nombre maximum de méssages que l'on peut recevoir ?

3) Quelle est la taille maximale des pièces jointes (fichiers attachés) que l'on peut recevoir ou envoyer ?

4) Quelles sont les options proposés par le Webmail du provider ou du fournisseur d'e-mail ?

  Vous trouverez une liste detaillé de ces options dans l'appendice B mais il est fortement conseillé d'opter pour un service d'e-mail qui vous permet au moins de transférer (on dit aussi rerouter ou renvoyer) ses messages sur une autre adresse e-mail de son choix si ce dernier ne vous convenait plus...

5) Est-ce qu'il propose une fonction "MAILER-DAEMON" (voir l'annexe 3) ?

6) Quelles sont les éventuelles particularités de l'offre sélectionné ?

  Certains (rares) fournisseurs d'e-mails ont des conditions d'utilisations plus ou moins surprenantes comme par exemple la suppréssion immédiate des comptes e-mails qui dépassent le quota convenu lors de l'inscription (tel que WEBMAILS.COM) ou autres clauses de contrat qui stipulent que le service peut fermer à tout moment (comme MYREALBOX.COM)...

7) Quelle est la politique de la société pour la réception des e-mails ?

  Bien que ce nouveau phénomène progresse de facon très lente (moins de 10% des cas recensés en septembre 2010), il se peut que votre fournisseur d'e-mail refuse (en plus du classique et comprehensible filtre sur les messages postés depuis des serveurs SMTP publics) les messages qui proviennent des serveurs SMTP gratuits (laposte.net, softhome.net...etc...) ou des "webmails de débutants" (Hotmail et Yahoo entre-autres pour ne pas les nommer...)

  A noter que la "politesse" qui veut que vous receviez une réponse (via le MAILER-DAEMON) en cas de refus (justifié ou non) n'est malheuresement pas souvent appliqué.






---> Critères de sélection spécifiques aux fournisseurs d'e-mails:

1) Est-il compatible avec les protocoles POP3 ou/et IMAP4 ?

2) Propose t-il un serveur SMTP à ses clients ? Est-ce que ce dernier est accessible depuis l'exterieur ? si oui, quelle est la ou les méthodes d'accès à ce serveur (normale ou "POP BEFORE SMTP" ou/et "SMTP AUTH" ou/et "SSL") ? possède t-il un port alternatif (autre que 25) ?






---> Critères de sélection spécifiques aux Webmails:

1) Est-ce qu'il conserve les méssages envoyés depuis le Webmail ?

2) Est ce que l'on peut recevoir ou envoyer des fichiers-joints depuis l'ordinateur ou on est connecté ?

3) Comment sont visualisés les méssages en HTML ? a la fin du méssage au format texte ? dans une fenêtre séparé ouverte automatiquement ou manuellement ?


---> Critères de sélection pour un usage intensif ou/et professionnel:

1) Est-ce que le "Webmail" vous permet de visualiser l'en-tête de l'e-mail ?

2) Est-ce que le MAILER-DAEMON détaille les éventuelles érreurs (voir annexe 3) ?

3) Au bout de quelle durée un méssage est t-il consideré par la force des choses comme indélivrable en cas d'érreurs temporaires "à repetition" ?

  Les valeurs relevés (*) vont de 6 minutes à 5 jours selon le nombre et la fréquence des ré-essais choisi par l'administrateur du serveur SMTP...
  Pour connaître la durée choisi par le serveur SMTP que vous allez utiliser, il vous suffit de poster un méssage vers les adresses e-mails cités en B dans l'annexe 3 et d'attendre (patiemment) en retour la reponse du MAILER-DAEMON...

===> Fuyez ceux qui vous repondent en moins d'une heure !!! <===





4) Quelles sont les moyens anti-spam et anti-phishing en ce qui concerne
les e-mails reçus ?

  Différentes méthodes sont utilisés pour contrer ces deux types de pollution:

  Les plus utilisés sont la "liste noire" qui détruit les e-mails émis par une liste pré-défini d'utilisateurs et les filtres qui détruisent les e-mails contenant des mots-cles ("sex", "viagra" et autres conneries du genre) ainsi que des titres ou des contenus accrocheurs tels que "Free XXX pictures", "PAYPAL account verification" ou autres "It worked for me".

  Ces deux méthodes étant reputés dans la pratique peu fiables, d'autres sont en cours d'implémentation à grande échelle comme la détection des spams par des méthodes probabilistes (sic!), le principe de "liste grise" (**), la suppréssion des pièces-jointes volumineuses, l'envoi d'e-mails avec authentification obligatoire (***) et la destruction optionnelle des e-mails qui ne sont pas écrits en Francais et en Anglais.



Fuyez ceux qui détruisent automatiquement vos dossiers "SPAM" au bout de X jours sauf si aimez courir le risque d'avoir un jour après une longue absence la désagréable surprise de ne pas avoir reçu un courrier



5) Quelles sont les moyens anti-spam en ce qui concerne les envois de méssages

  De plus en plus de fournisseurs d'e-mails et de FAI appliquent dorénavant des mesures restrictives pour limiter l'envoi en masse d'e-mails comme par exemple limiter à 100 le nombre maximal d'e-mails que l'on peut envoyer par période de 24 heures.

  A noter que des services sérieux et gratuits comme "ML.FREE.FR" permettent l'envoi en masse d'e-mails de type "newsletter" via des méthodes de confirmation d'abonnement et de désabonnement par e-mail.

6) Existe t-il une fonction "anti-virus" ?

  La croissance exponentielle de la distribution de virus par e-mail oblige l'utilisateur à opter plutôt pour un fournisseur d'e-mail ou un FAI qui propose une fonction anti-virus qui supprime la pièce-jointe vérole ou/et qui informe l'expediteur ainsi que vous-même de la réception d'un e-mail ayant contenu un virus...

  ASTUCE: Pour tester sans aucun danger la fonction anti-virus, envoyez-vous un e-mail à vous-même qui contiendra comme pièce-jointe le très célèbre fichier de test anti-virus
EICAR.COM reconnu par tout anti-virus digne de ce nom...

  ATTENTION !!! Certains anti-virus de webmail ne detectent malheuresement pas les virus provenant des méssages des comptes POP3 externes et les virus encodés dans des formats "exotiques" que votre navigateur ou votre logiciel de méssagerie saura par contre sans problème décoder...

  Pour le savoir, faites les tests d'envoi de différents encodages d'e-mail qui contiennent EICAR sur le site de DECLUDE.COM...

 Pour info, le trés connu RUNBOX laisse passer 30% des tests de DECLUDE sic !

7) Doit-on obligatoirement utiliser l'adresse e-mail fourni en tant que expéditeur ?

  Pour des raisons commerciales et de notorieté que l'on peut comprendre, certains fournisseurs d'e-mails et FAI vous obligent é utiliser exclusivement dans le champ expéditeur l'adresse e-mail par défaut qu'ils vous ont fourni (jdupont@provider.com) lors de votre inscription sur leur service.

   A date du paragraphe (Janvier 2005) et pour la France, je ne connais plus de services gratuits qui propose cet avantage...

   Pour info, d'autres services existent aussi comme SMTP.COM mais ils sont payants ;)


8) Quelle est la limite de bande passante du service ?

   Certains services limitent ou surfacturent à des prix prohibitifs le volume des méssages reçus ou/et envoyés... attention aux éventuelles grosses surprises quand on voit des limites de 80 Mo/mois avec par exemple des messages de 1 Mo facturés 2 Mo (1 Mo de trafic entre l'expediteur et le serveur de méssagerie plus la même chose pour vous renvoyer le méssage sisi ! sic!)




(*) Le test effectué début 2002 sur 10 serveurs SMTP fait état de 5 jours pour la majorité des serveurs SMTP testés, 24h pour AOL, 1h40 pour ceux qui tournent sous "Argosoft Mail Server Light" et seulement 6 minutes (sic !!!) pour le fournisseur d'e-mail IFRANCE...

(**) Cette methode exige des serveurs SMTP (configurés en "MX") de renvoyer volontairement lors de la premiè:re tentative d'envoi de chacun des e-mails un code d'erreur de type 400 (érreur temporaire) car il est réputé qu'un spammeur ou un vers abandonne trè:s vite dans ces cas-là mais ceçi se fait au prix d'une attente obligatoire entre la première et la seconde tentative d'envoi du méssage (20 minutes en moyenne selon les serveurs SMTP distants sic !)

(***) Cette methode obligera vos correspondants irréguliers et inconnus à répondre obligatoirement à une question simple pour valider l'envoi de leur e-mail, ce qui permettra alors de detecter "dans le lot" les spammeurs ou les créateurs de virus qui ne s'amuseront évidemment pas à répondre à des dizaines ou des centaines de milliers de questions même tràs simple pour diffuser leurs merdes héhé....


9) Le service a t-il plusieurs serveurs "MX" ?

   Certains fournisseurs d'e-mails ne proposent qu'un serveur de messagerie
"MX" en amont d'Internet (en d'autres termes un seul serveur rendu public pour que celui-ci puisse recevoir vos e-mails depuis Internet) ce qui n'est évidemment pas suffisant si celui ci tombe en panne...

   Pour savoir le nombre de serveurs MX que possède votre fournisseur d'email, essayez la commande "nslookup" sous Unix/Linux ou Windows ou sinon essayez ces URL en remplaçant là oû il faut le nom de domaine que vous voulez tester :)
http://www.dnsstuff.com/tools/lookup.ch?name=willemijns.com&type=MX
http://www.lookupserver.com/index.php?mx_record=willemijns.com

**** Mon exemple chez ZONEEDIT en janvier 2005 qui gerait mon nom de domaine "willemijns.com" et qui propose deux serveurs MX dans la version gratuite:
willemijns.com. MX IN 7200 mail.zoneedit.com. [Preference = 0]
willemijns.com. MX IN 7200 mail2.zoneedit.com. [Preference = 0]

**** Mon exemple chez RUNBOX en janvier 2005 qui ne gere qu'un serveur MX :-(
runbox.com. MX IN 600 aibo.runbox.com. [Preference = 10]



ANNEXE 1 BIS:
=============
DIVERS POINTS A VERIFIER:

- Doit-on faire la distinction entre majuscules et minuscules dans votre adresse e-mail ? En d'autres termes, est ce qu'un message posté à "jdupont@free.fr" et un autre message poste a "JDUPONT@FREE.FR" arrive au même destinataire ?
En 2010, on peut considérer que oui mais il reste souhaitable de tester quand-mêmeme ;)








ANNEXE 2:
=========
TRUCS ET ASTUCES


* Le champ "Reply-To" ou adresse de retour du message:

   Certains logiciels de méssageries vous proposent de configurer cette option qui parait sur le coup anodine (car on souhaite généralement recevoir la réponse à un méssage sur l'adresse e-mail de l'expéditeur) mais elle peut se réveler très utile pour faire transiter "en douceur" vos correspondants sur votre nouvelle adresse e-mail...

   Voici un exemple de message oû le champ "Reply-To" a été configuré:
From: ancienne@e-mail.com
To: moncopain@aol.com
Reply-To: nouvelle@e-mail.com
Subject: Changement d'adresse e-mail

   Si moncopain@aol.com souhaite répondre à ce méssage, ce dernier sera envoyé à "nouvelle@e-mail.com" et non pas à "ancienne@e-mail.com".





ANNEXE 3:
=========
LE MAILER-DAEMON


   Lorsque qu'un serveur SMTP ou un Webmail accepte un message, il se peut que ce dernier ne peut pas être envoyé au destinataire à cause d'une quelquonque érreur (nom de domaine ou utilisateur inconnu, expéditeur refusé, disque dur saturé, serveur SMTP distant en panne ou injoignable, timeout...etc...etc...),

   N'importe quel service digne de ce nom se doit de vous en informer par l'intermédiaire d'un méssage que vous allez recevoir de la part d'un robot qui se nomme généralement "MAILER-DAEMON", "Mail Delivery System" ou autres "System Administrator"...

   Vous pouvez tester facilement et rapidement la présence de ce robot sur le serveur SMTP que vous utilisez en envoyant un message de test sur un nom de domaine inexistant (test@x.x par exemple) pour savoir si un "MAILER-DAEMON" va vous informer de cette erreur dans la minute qui va suivre...




==> Fuyez les rares services qui ne repondent jamais a ce type d'erreur ! <==





   Certains d'entre-eux n'étant pas assez explicites sur le type d'érreur qu'ils rencontrent, nous allons dans cette partie envoyer des e-mails vers des sous-domaines qui possèdent des caractéristiques DNS ou SMTP très spécifiques pour savoir comment le "MAILER-DAEMON" va réagir:


A) Voici une liste d'e-mails qui génèrent (à date du document) constamment des érreurs permanentes:

# test@permanent.dyndns.org (ce sous-domaine est géré par l'auteur de cette FAQ)
# test@test.dyns.cx, test@test.uni.cc, test@test.webreactor.net

   La réponse du MAILER-DAEMON à ce type d'érreur ne se fait pas attendre car vous recevez le méssage d'erreur en moins d'une minute...

   On veillera ici à ne pas recevoir de réponse trop imprécise du genre "Unexpected Error" mais plutôt une réponse qui inclut l'intitulé exact de l'érreur qui a été emis par le serveur SMTP distant comme par exemple:

* 550 relaying to <test@test.webreactor.net> prohibited by administrator
* 550 not local host test.uni.cc, not a gateway
* 553 sorry, that domain isn't in my list of allowed rcpthosts (#5.7.1)



B) Voici une liste d'e-mails qui génèrent (à date du document) constamment des érreurs temporaires:

# test@temporaire.dyndns.org (ce sous-domaine est géré par l'auteur de cette FAQ)

# test@ftp.aol.com, test@demo.webreactor.net, test@test.dyndns.org, test@test.no-ip.com, test@test.dns2go.com

   La réponse finale du MAILER-DAEMON à ce type d'érreur peut mettre entre (un stupide) 5 minutes et 5 jours à vous parvenir selon le Webmail ou le fournisseur d'e-mail utilisé.

   On veillera ici comme pour le test précédent que le MAILER-DAEMON nous indique clairement l'érreur du genre:

* test@news.wanadoo.fr; Failed; 4.4.7 (delivery time expired)
* <test@news.wanadoo.fr>:
   Sorry, I wasn't able to establish an SMTP connection. (#4.4.1)
   I'm not going to try again; this message has been in the queue too long.



   ASTUCE: Utilisez la date et l'heure d'envoi du message comme nom de destinataire pour repérer plus rapidement ces paramètres au moment de recevoir le message d'erreur (ex: 22/06/2003-18h31@temporaire.dyndns.org)



   POUR LES PROPRIETAIRES DE NOMS DE DOMAINE: L'appendice D explique la méthode qui permet de connaitre la frequence des re-essais et la duree maximale de rétention des messages des serveur de mails qui gèrent des "e-mails forwardés"





APPENDICES:
==========

* APPENDICE A:

   Pour vous permettre de ne pas utiliser pour ce test la totalité des adresses e-mails contenus dans vos bases messages, vous pouvez vous faire aider d'un convertisseur (voyez
www.emailman.com/conversion) pour extraire les méssages récents (ceux dates de moins d'un an par exemple) dans un autre repertoire.

   Voici une autre methode reserve aux internautes expérimentes, SAUVEGARDEZ LA TOTALITE DE VOS BASES MESSAGES pour des raisons de sécurite puis déplacez temporairement les messages les plus anciens de la boite de réception vers un autre dossier comme par exemple le dossier "Brouillons" qui est crée par défaut dans Outlook Express.
   Apres avoir appliqué le point "12a" ou "12b" à la boite de réception, pensez à remettre à leur place initiale les méssages précedemment déplacés puis recommencez la même mêthode pour toutes les autres boites...


* APPENDICE B:

   Vous trouverez ci-dessous (classé par ordre croissant) la liste des principales options qui vous sont proposés par les Webmails et les fournisseurs d'e-mails les plus connus:

(*) Notification d'e-mail par SMS ou sur une autre adresse e-mail de son choix,
(*) Vérification de toutes les pieces-jointes recues par un antivirus,
(*) Envoi ou/et réception de fax,
(*) Accès par SSL (connexion cryptée)
(**) Télechargement via le protocole POP3 des méssages contenus sur d'autres comptes e-mails,
(**) Filtrage des messages,
(**) Greylisting,
(**) Création d'une "liste noire" personnelle,
(**) Destruction des méssages provenant de personnes que vous jugez indésirables,
(**) Transfert des messages,
(***) Consultation de son e-mail par télephone, WAP or smartphone,
(***) Répondeur.


* APPENDICE C:

   Voici pour information ma configuration e-mail à date de novembre 2010:
- Mon nom de famille en nom de domaine enregistré chez GALACSYS.NET couplé à une gestion de base des redirections WEB et MAIL (29 euros par an),
- Un compte e-mail très complet de 1Go chez FASTMAIL.FM (coût:  20$/an).

   Mes redirections E-MAIL sont configurés en "CATCH-ALL" avec deux méthodes de filtrage très simple qui me font gagner beaucoup de temps:

=> Filtre "anti phishing": Chaque adresse e-mail que je donne aux entreprises préferées des "phisheurs" (entre autres Ebay, Paypal et ma banque) possède un préfixe du style "prefixe-moi@mon-fai.com".
   Comme cela, un méssage qui se dit provenir de Paypal par exemple et qui est posté vers mon adresse publique "moi@mon-fai.com" est systèmatiquement détruit car je suis 100% sûr que ce n'est pas cette société qui m'as envoyé cet e-mail !

=> Filtre anti-vers: En 2002, j'ai été envahi de virus qui se propageaient par la méthode des dictionnaires de prénoms (jenny@willemijns.com, tom@willemijns.com, john@willemijns.com...). L'astuce est de renvoyer dans un dossier spécifique tout ce qui n'est pas adressé à moi@mon-fai.com alors tous les méssages provenant d'un quelquonque "MAILER-DAEMON" et qui arrivent dans ce dossier sont systèmatiquement détruits sans être lu car je suis sûr à 100% que je ne suis pas ni l'auteur ni l'expéditeur du méssage initial :-)

=> Greylisting: Mon fournisseur actuel active le greylisting par defaut, il serait bien de le proposer en option ;) (c'est fait depuis ma requête ;)

*** JE DECONSEILLE LES SERVICES SUIVANTS ***:
- RUNBOX (trop d'érreurs commerciales et techniques pour un service payant !),
- ZONEEDIT (SAV soit disant 24h/24 pour les cas graves... mon oeil !),
- IFRANCE (serveurs souvent en panne).


* APPENDICE D:

   Si vous avez (comme moi) un gestionnaire de nom de domaine qui renvoie les e-mails reçus sur votre nom de domaine vers votre fournisseur d'e-mail, il est toujours intéressant de savoir combien de temps ce serveur est censé conserver les messages à votre intention (avant de les retourner aux expéditeurs) dans le cas ou votre fournisseur d'e-mail est injoignable durant plusieurs jours comme cela m'est arrivé en Janvier 2005 chez RUNBOX sic !

   Seuls les propriétaires de noms de domaines qui peuvent créer des alias e-mail peuvent connaîre cette fameuse durée maximale de rétention des méssages en créant un alias quelquonque "alias@nomdedomaine.com" qui renvoye vers "test@temporaire.dyndns.org" (voir plus haut pour une liste plus exaustive) puis en postant un mail de test depuis votre fournisseur d'e-mail vers l'alias crée précedemment...

   On peut aussi connaître la fréquence de ré-essais en envoyant un méssage de test sur un alias e-mail de type "test@votre_ip" (test@80.123.45.67) et en faisant tourner un logiciel "detecteur de trojans" du style ATTACKER de FOUNDSTONE qui détectera les tentatives de connexions sur votre adresse IP du serveur de mail de votre gestionnaire de nom de domaine mais je préfères m'arrêter là car je sors dangereusement du cadre initial de cette FAQ :-)






=> Courrier des lecteurs:
#########################

  Ce chapitre contient toutes les questions que vous m'avez posé depuis la création de cette FAQ:

Q: Mon FAI (ou fournisseur d'e-mails) m'empeche d'utiliser comme expéditeur mon adresse professionnelle (jdupont@ma-societe.com), que faire ???

R: Différentes solutions existent selon votre souci de simplicité, d'indépendance et de confidentiabilité... les voici dans un ordre arbitraire:
1) Si le serveur de méssagerie de votre entreprise est accessible de l'extérieur, passer par le WEBMAIL de l'entreprise ou par une interface "WEB2POP" du type MAIL2WEB.COM ou XS2MAIL.COM
2) Utiliser un logiciel de méssagerie pour les e-mails personnels et un autre logiciel de méssagerie concurrent pour les e-mails professionnels,
3) Utiliser le même FAI que votre société,
4) Vous lisez l'unique point 7 de l'annexe 1 qui vous donne d'autres méthodes.




*****
DICO:
*****


FOURNISSEUR D'E-MAIL:
- D'une manière générale, se dit d'un service qui propose d'accéder à un compte e-mail (WEBMAIL type Hotmail, Yahoo ou Gmail; compte de méssagerie chez un FAI; service specialisé comme RUNBOX ou FASTMAIL.FM; serveur de méssagerie privé ...etc...etc...).
- D'un point de vue plus... "éthique" et technique... se dira d'un service d'e-mail qui est au moins accessible par le protocole POP3 ou par IMAP4.

WEBMAIL:
Service de consultation d'e-mail principalement accessible via un navigateur WEB type Firefox. Le plus connu en 2011 est GMAIL.











What's New ?
============

(19/9/2010):
- Petite remise à jour de la FAQ,

(2/9/2011):
- Petite remise à jour de la FAQ.







 Subscribe to these free online services and receive extra storage as me ;)
 souscrivez à ces services de stockage gratuits et gagnez comme moi de l'espace en plus ;)
DROPBOX  IDRIVE 



Follow "vivilproject" (very low traffic about all my projects) on TWITTER,
on vivilproject GOOGLE PLUS
or click here if you prefer FACEBOOK



Be notified of
page updates
it's private
powered by
ChangeDetection
Get notified when this page changes!
by WatchThatPage.com
Follow This Page





Vos suggestions et commentaires m'interessent !
Pour afficher mon adresse e-mail, completez puis validez la phrase
"Il fait trop chaud dehors, c'est à cause du
  "
Bookmark and Share
        Tell a Friend
      
      

Mesurez votre audience